You are currently viewing Conseil d’écriture de Françoise Sagan

Conseil d’écriture de Françoise Sagan

Ce vendredi, voici le conseil d’écriture de Françoise Sagan, qui nous raconte comment elle écrit.

“Quand je commence un roman, j’écris d’abord un premier jet très livre. Surtout pas de plan, j’aime par-dessus tout improviser, avec l’impression de tenir les fils du récit et de les faire bouger à ma guise. Puis, je travaille sur ce texte. J’équilibre les phrases, j’élimine les adverbes, je vérifie le rythme. Il ne faut pas qu’il manque une syllabe, un pied, quelque part. Écrire est aussi un travail d’artisan. Dans une phrase de roman, le nombre de pieds n’est pas fixé, mais on sent très bien si la phrase est boiteuse en la tapant ou en la prononçant à haute voix. J’aime la langue française, mais une erreur de français ne me fait pas bondir, j’essaye seulement d’écrire convenablement… Au début, c’est physiquement très pénible. L’écrivain est aussi un pauvre animal, enfermé dans une cage avec lui-même. C’est un travail de bûcheron, d’artisan. C’est quand mes personnages deviennent vraiment encombrants que je commence à écrire. Alors là, très facilement, je ne m’arrête plus. Et quand ça marche, c’est formidable. Il y a véritablement des moments bénis. Oui, parfois, on se sent la reine des mots. C’est extraordinaire, c’est le paradis. Quand on croit à ce qu’on écrit, ça devient un plaisir fou. On est la reine de la terre.”

Françoise Sagan, Un certain regard, Editions de L’Herne, page 73

Le conseil d’écriture de Françoise Sagan vous a donné envie d’écrire ? Voici quelques carnets dans l’univers de Sagan, qui adorait Deauville :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.