Dans la bibliothèque de nos présidents

Dans la bibliothèque de nos présidents

Dans la bibliothèque de nos présidents, collectif dirigé par Etienne de Montety, 2020, Tallandier, 17€90

De Charles de Gaulle à Emmanuel Macron, ce recueil de textes nous ouvre les portes de la bibliothèque des présidents. Des historiens, écrivains et journalistes, ont enquêté sur les livres, les écrivains favoris des présidents de la Ve République, mais aussi sur la manière dont ils rangent leur bibliothèque.

Ce recueil de textes est très intéressant dans la mesure où il nous montre que tous les présidents aiment lire. Tous ont une passion pour la littérature et l’art en général. Tous ont aimé fréquenté les écrivains, et ont reçu un certains nombres de livres de leur part durant leur mandat.

Charles de Gaulle lisait plusieurs heures par jour lorsqu’il était à La Boisserie. Il lisait d’ailleurs en moyenne trois livres par semaine. Georges Pompidou, lorsqu’il était adolescent disait lire un livre par jour, il aimait Stendhal, Dumas, Proust ou encore Balzac. Lorsqu’il est devenu président, on pouvait trouver dans sa bibliothèque des livres dédicacés de Cocteau ou encore de Jean d’Ormesson. Valéry Giscard d’Estaing adorait Maupassant. Mitterrand ne sortait jamais sans un livre sous le bras, et lisait le matin avant 11 heures. Heure avant laquelle il ne recevait personne.

Nicolas Sarkozy, quant à lui, est un grand lecteur aussi, et éclectique. Il adore autant Steinbeck que Vargas ou Balzac, et il a quelques obsessions quant au rangement de sa bibliothèque. Il classe ses livres par ordre alphabétique d’auteurs. Et il consacre des rangées pour les livres lus, et d’autres pour les livres en attente de lecture. Emmanuel Macron a d’ailleurs plus ou moins la même obsession : il ne range jamais dans sa bibliothèque les livres qu’il n’a pas encore lus. Grand lecteur assumé, il est malgré tout conscient de l’importance que la France accorde à l’intérêt du président pour la littérature.

Et évidemment, pas de livres sans prise de notes, ni sans carnet ! Charles de Gaulle avait une mémoire incroyable et ne prenait pas de notes pendant ses lectures. Malgré tout, il avait tout de même un carnet pour noter ses impressions de lecture. En revanche, contrairement à Nicolas Sarkozy qui stabilote ses livres, François Hollande se refuse à les annoter. Alors il a toujours un carnet à portée de main lorsqu’il lit !

Si vous aussi , vous êtes un grand lecteur, voici quelques carnets pour prendre des notes lors de vos prochaines lectures…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.