Conseil d’écriture de Carson McCullers

Conseil d’écriture de Carson McCullers

Ce vendredi, on écoute le conseil d’écriture de Carson McCullers, qui nous parle de précision et de poésie, dans un entretien accordé à la revue Esquire en décembre 1959.

“La réalité, c’est qu’on écrit probablement en fonction d’un besoin subconscient de communiquer, de s’exprimer. L’écriture est une occupation aléatoire, onirique. L’inconscient submerge l’intellect — l’esprit pensant se trouve sous la domination de l’imagination. Pourtant, écrire n’est pas une tâche totalement amorphe et non intellectuelle. Quelques-uns des meilleurs romans et récits sont aussi précis qu’un numéro de téléphone, mais peu de prosateurs parviennent à ce résultat tant il y faut de raffinement dans la passion et la poésie. Je n’aime pas le mot prose ; il est trop prosaïque. Une bonne prose devrait être illuminée de poésie ; la prose devrait ressembler à la poésie, la poésie avoir autant de sens que la prose.”

Carson McCullers, Écrivains, écriture et autres propos, Stock, page 58

Quelques carnets et bloc-notes pour noter vos idées…

Et suivre le conseil d’écriture de Carson McCullers.