Conseil d’écriture de Cécile Ladjali

Conseil d’écriture de Cécile Ladjali

Ce vendredi matin, voici le conseil d’écriture de Cécile Ladjali. Elle nous parle de sa relation avec ses personnages et ses propres lectures.

“Ce matin (il faisait encore nuit), je décrivais la bibliothèque d’un de mes personnages. Et les livres idoines que je choisissais d’intégrer aux rayonnages étaient ceux de ma propre bibliothèque, ceux que j’aimais. Mes personnages ne sont jamais que les enfants nés de mes lectures. Il m’est impossible d’écrire sans avoir lu, parce que la tâche de l’écrivain commence avec ce patient arpentage des œuvres, crayon en main, cornant les pages, lisant à voix haute bien souvent. Un écrivain est avant tout un grand lecteur. Mais un lecteur qui a du vice : il perturbe le cours calme et suave de la lecture, crée un estuaire, et précipite les mots arrachés aux livres dans l’océan de ses travaux. Le roman en train de s’écrire est ainsi continuellement abreuvé par les très riches heures passées à fréquenter les textes des autres. Si les images et les mots volés viennent à manquer, la mer se tarit puis meurt. “

Cécile Ladjali, Ma bibliothèque, Seuil, page 12

Pour suivre le conseil d’écriture de Cécile Ladjali, il faut donc lire, lire, lire pour écrire ensuite. Voici un joli carnet pour consigner vos lectures :