You are currently viewing Conseil d’écriture de Jean-Philippe Toussaint

Conseil d’écriture de Jean-Philippe Toussaint

Ce vendredi, le conseil d’écriture de Jean-Philippe Toussaint nous emmène dans son quotidien très basique.

“Lorsque j’écris un livre, je me voudrais aérien, l’esprit au vent et la main désinvolte. Mon cul. En fait, je suis très organisé. je m’entraîne, je me prépare, je me dispose. Il y a un côté monacal dans mon attitude, spartiate, navigateur solitaire. Tout importe, la condition physique, l’alimentation, les lectures. Quand j’écris, je me couche tôt, je ne bois pas d’alcool. Pendant la journée, je marche, je fais du vélo, je nage — le bain n’a jamais été incompatible avec l’étude, bien au contraire. Jusqu’à La Réticence, quand j’entreprenais un livre, je travaillais tous les jours, tout le temps, sans reprendre haleine, sans faire de coupure, jusqu’à un an d’affilée. Je considérais l’écriture comme une machinerie lourde qui se mettait en place sur la longue durée, quelque chose de régulier, de pesant, d’entravé, quelque chose qui se refusait, qui achoppait, qui avançait péniblement, pouce à pouce — une charrue.

L’expérience douloureuse de l’écriture de La Réticence, livre que je n’arrivais pas à écrire, que j’ai failli abandonner plusieurs fois — j’étais empêtré, je ne m’en sortais pas, mais je serrais les gens, je continuais à creuser, je m’accrochais, invoquant la figure de Kafka et les idéaux les plus coloristes de l’écriture —, m’a amené à décider de ne plus jamais écrire de cette manière, je ne voulais plus souffrir de la sorte, il fallait changer de méthode. Dès lors, je n’ai plus travaillé que porté par un élan, pendant des sessions d’écriture limitées dans le temps, des quinze jours à trois mois maximum, entrecoupées de longues périodes où je faisais autre chose, où je n’écrivais, où je vivais — ce qui peut également être utile.”

Jean-Philippe Toussaint, L’Urgence et la patience, Minuit poche, page 22

Avec ce conseil d’écriture de Jean-Philippe Toussaint, peut-être avez-vous envie de vous mettre à écrire ? Voici quelques carnets et cartes postales pour s’y mettre…